News‎ > ‎

Jurnalistul belgian Philippe Leruth, noul preşedinte al Federaţiei Internaţionale a Jurnaliştilor!

postat 13 iun. 2016, 05:37 de Office Mediasind   [ actualizat la 13 iun. 2016, 05:41 ]
Le journaliste belge Philippe Leruth, candidat présenté par l’AGJPB (AJP-VVJ), a été élu président de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), ce jeudi, au congrès d’Angers qui, du 7 au 10 juin, rassemble plus de 300 délégués représentant les syndicats et associations de journalistes affiliés à la FIJ, dans une centaine de pays.

Philippe Leruth a été vice-président de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) de 2004 à 2013 et président de l’AGJPB, de 1995 à 2005. Il est journaliste, depuis 38 ans, à la rédaction du quotidien régional francophone « L’Avenir », en Belgique.

Philippe Leruth a basé sa candidature sur le projet d’une Fédération internationale plus forte en matière de défense des conditions de travail des journalistes – une condition nécessaire à la liberté de la presse dans le monde – mais aussi une FIJ plus transparente, a-t-il declaré, notamment en matière de finances.

Philippe Leruth a récolté 168 suffrages sur les 329 votes émis. Face à lui, le candidat brésilien Celso Schroder a obtenu 161 voix.

« Je ferai un seul mandat de trois ans car je veux laisser la place aux jeunes et aux femmes », a déclaré Philippe Leruth qui, durant ces trois années, entend donner des bases financières solides à la FIJ. «Une tâche lourde commence, car les attentes sont grandes mais la priorité est de refaire l’unité de la FIJ», a-t-il ajouté. « Je vais m’employer à stabiliser la FIJ de manière à ce qu’elle puisse, à l’avenir, exercer ses missions de manière plus forte ».

Le Marocain Younes Mjahed (SNPM) est élu au poste de premier vice-président, tandis que le président sortant, le Britannique Jim Boumelha (NUJ) est élu au poste de trésorier, et l’Allemand Joachim Kreibich (DJU in ver.di) au poste de vice-president. Les autres élus européens du Comité excéutif de la FIJ sont: Paco Audije (189 voix, Espagne), Dominique Pradalié (183, France), Raffaelle Lorusso (178, Italie), Timur Shafir (142, Russie) et Jonas Nordling (107, Suède).

Outre ces élections, le congrès a été marqué par les multiples menaces qui pèsent sur les journalistes un peu partout dans le monde. S’agissant de l’Europe, le congrès de la FIJ a notamment évoqué les emprisonnements de journalistes en Turquie, les mesures de sécurité adoptées pour 15 journalistes italiens menacés de mort par la mafia, etc.

(Crédit photo: Ricardo Gutiérrez)